Poésie collaborative

L’écriture est un processus souvent solitaire.

Ici, vous avez l’occasion de tester l’écriture collaborative avec un genre de texte pas toujours évident : le poème. Dans cette démarche, les apprentissages peuvent être multiples. Apprendre à travailler les idées ensemble, en équipe, de façon vraiment collaborative. L’apprentissage du compromis dans le choix des idées., Etc.

Depuis plusieurs années que j’utilise ce moyen, j’y ai découvert plein de choses moi-même, sur le plan des apprentissages dans le travail de groupe. Je vous souhaite de belles découvertes :-)

 

ÉTAPES DU TRAVAIL À FAIRE :

  1. CHOIX DU THÈME : banque d’idées
  2. CHOIX DU VOCABULAIRE / LEXIQUE : banque de mots (BEAUCOUP DE MOTS)
  3. Décider de la structure du poème.
    • Sonnet ? (Peut-être que oui, mais peut-être pas non plus, selon ce qu’on s’est dit.)
    • Nombre de strophes (minimum, 1 (super bien travaillée) par personne — 4 à 6 vers/strophe)
    • etc.
  4. Intégrer au moins une métaphore forte (ou une comparaison géniale) par strophe
  5. Écrire le poème, le corriger, le travailler, retravailler, rererereretravailler !!!

NOTE : les mots sont porteurs de sens, ils doivent susciter des émotions chez vos lecteurs ! Appliquez-vous !

MODALITÉS TECHNIQUES à chaque connexion :

  1. Équipes de 2 ou 3 !
  2. epad.recit.org/      + le bout d’adresse que J’AI attribué à VOTRE équipe !
  3. À chaque connexion :
    • Vous identifier (PRÉNOM + 1re lettre du nom de famille — TOUJOURS DE LA MÊME FAÇON)
    • Reprendre SA couleur choisie initialement (TOUJOURS couleurs très différentes chacun, pas des nuances des mêmes couleurs) TRÈS IMPORTANT POUR LA CORRECTION !
  4. Utilisez seulement VOTRE page ! Merci !

NOTE : Je corrige en parcourant l’historique et en lisant le PROCESSUS d’écriture, COMMENT vous avez travaillé votre texte.

 

Bon travail !