SILF12

PROJET : Semaine internationale de la langue française.

Trois enseignants, Annie Côté, de Québec, Delphine REGNARD, de France, et Sylvain Bérubé, aussi de Québec, ont décidé de solliciter l’implication de certains de leurs élèves dans un petit projet de rédaction collaborative à l’occasion de la Semaine de la langue française et de la francophonie 2012, qui se déroule du 17 au 25 mars 2012.

ÉCRITURE D’UNE HISTOIRE EN 10 tweets.

Des équipes seront formées, chacune regroupant au moins un élève de Sylvain, un autre d’Annie et un de Delphine. (Nous ajusterons au besoin s’il y a un peu plus d’élèves provenant de la classe d’un enseignant plus qu’un autre.)

10 mots seront donnés au départ par les enseignants : 5 provenant plutôt de la France et 5 du Québec. Avec chacun de ces mots, les équipes devront rédiger une phrase ou un très court texte en moins de 140 caractères (un tweet). Ces phrases seront diffusées sur Twitter ultérieurement. (On pourrait diffuser lundi le 26, ou à partir de ce jour-là : à voir avec les 2 autres enseignantes.)

Donc, 10 mots, 10 tweets.

LONGUEUR maximum des tweets : 127 caractères. Il faut garder 7 carac. + une espace pour la balise #silf12 AINSI que 4 carac. + une espace pour la numérotation des histoires (Numéro d’équipe (1 ou 2 carac.) + tiret + un chiffre de 0 à 9 pour le numéro de la phrase : on économise ainsi un caractère pour le 10 si on commence à 0 ;-))

127 + 8 + 5 = 140 pile.

Et ces 10 tweets devront former une histoire ! Alors il devra y avoir de la cohérence !

Pour ce faire, chaque équipe disposera d’une page MeetingWords pour élaborer ses idées, décider de la forme finale de chacun des 10 tweets. Quand le tout sera terminé (maximum 25 mars !), nous diffuserons sur Twitter :-)

 

LISTE DES MOTS :

Du Québec :

  • Banc de neige
  • Amancher
  • Abriller
  • Baboune
  • Jambette
De la France :
  • Vieux (sens négatif)
  • Guinguette
  • Foisonnant
  • Intermodal
  • Trop
Chaque équipe se donne la définition de ces mots, selon l’usage constaté dans les pages web de chacune des équipes. Par la suite on rédige.
RÉDACTION : avec le décallage horaire et les horaires de cours qui varient d’un groupe d’élève à l’autre, il deviendra à peu près impossible de travailler en mode synchrone tout le temps, de sorte que le travail devra être découpé en étapes par chacune des équipes afin de faciliter le travail quand les gens peuvent passer dans la page web de son équipe.
N’OUBLIEZ PAS : on doit avoir une histoire en 10 tweets pour dimanche soir 25 mars au plus tard :-) Merci de votre implication !

 

Laisser un commentaire